THE NEW ALCHEMY INSTITUTE

Pillow_Dome

Des communautés expérimentales comme le mouvement du « Back to the Land » s’étaient situées, dès le début de leurs activités, dans la défense de l’environnement. The New Alchemy Institute (fondé notamment par John Todd) est un centre de recherche qui s’intéresse à l’agriculture biologique. Dans ces recherches c’était la biologie et la science du monde vivant qui dessinait les structures architecturales. Ainsi le projet An Ark ofr Prince Edward Island, réalisé en 1976 intégrait une production de nourriture pour ses habitants. The New Alchemy Institute avait été créé en vue de trouver, de la façon la plus écologique possible, des structures fournissant à l’homme à la fois de la nourriture, un abri et de l’énergie.

En plus d’un système agricole raisonné et de proximité, An Ark for Prince Edward Island a été conçu pour pouvoir continuer à vivre en parfaite autonomie même en hiver. Cet édifice comportait une longue serre à fruits et légumes, équipée et utilisée pour accueillir un système de pisciculture autonome.

L’architecture était donc conditionnée en fonction des besoins des habitants et de l’environnement climatique : « Designed for extreme cold winters and low winter sun angles ». Dans un souci d’amélioration l’architecture de ces bâtiments communautaires va alors s’ouvrir encore plus à l’environnement en ajoutant une place centrale. Les façades vont

s’incliner ou se courber pour que les rayons du soleil soient le plus profitables possible.

Les recherches se dirigeaient aussi vers des structures géodésiques satellites et

indépendantes, appelés « Greenhouses ». Ce sont des dômes de verre qui jouaient principalement un rôle dans la production de nourriture, ils permettaient une culture organique intensive grâce à l’effet de serre.

Nous pouvons alors penser que cette architecture communautaire se mettait ainsi au service des sciences biologiques et de l’environnement. L’exemple de New Alchemy Institute vient confirmer les ambitions écologiques dans certaines recherches communautaires.

A l’inverse des communautés qui cultivaient leurs potagers uniquement pour leur propre consommation The New Alchemy Institute développe aussi une architecture citoyenne qui sera reconnue. En effet, elle va poursuivre ses recherches en développant une véritable science assistée par ordinateur rendant ainsi de plus en plus performants ces modèles d’agriculture et d’aquaculture solaire. L’apport de cette technologie semble appréciée et favorise la recherche et l’innovation. L’un de ses fondateurs, le biologiste John Todd, entre d’autres nombreuses marques de reconnaissance, reçut en 2008, soit quarante deux ans après la communauté Drop City, le prix de Buckminster Fuller, le Dymaxion Award.

Bucky Fuller (center) inside the New Alchemy Pillow Dome in 1982 with (l-r) Nancy Todd, Liz Fial, Jay Baldwin and John Todd.

Pierre de Pins

Paul Pascaud

Barthélémi Zha

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s