New York, Effervescence de la contre-culture

New York, effervescence de la contre culture, introduction

« J’aimais la ville de ce temps-là, le Bowery et ses clochards, le Lower East Side, mais je ne suis pas une personne nostalgique, je vais de l’avant » – Patti Smith 

Comment les milieux de la contre-culture ont-ils engendré un processus de gentrification dans les quartiers de New-York ?
Quels sont les différents acteurs et facteurs de cette gentrification, et à quels niveaux interviennent-ils ?  

La gentrification est un néologisme inventé par Ruth Glass en 1964 afin de désigner un phénomène urbain selon lequel des classes plus aisées investissent des quartiers peu favorisés, transformant ainsi sensiblement son habitat, ses commerces et ses services publics.

Ce processus a toujours existé mais est systématiquement observé depuis la seconde moitié du XXe siècle dans de nombreuses villes, entrainant sa théorisation par les chercheurs dans les années 80 et 90, et nourrissant également des débats sur les causes du phénomène. Certains soutiennent que la gentrification est due à un réinvestissement du quartier par les pouvoirs publics et les promoteurs immobiliers ; d’autres expliquent la gentrification par les choix individuels de ménages moyens motivés par de nouveaux choix résidentiels.

Dans le cadre de ce développement nous nous intéresserons pour notre part principalement au rôle qu’ont joué les artistes de la contre-culture dans la gentrification des différents quartiers de New York. En effet, par delà les raisons économiques nous verrons que des classes de plus en plus aisées ont été attirées par les attraits historiques patrimoniaux de ces dits quartiers, alimentant une véritable tendance sur laquelle vogueront différents acteurs aux rôles plus variés les uns que les autres. Il va s’agir d’une véritable patrimonialisation [processus socio-culturel juridique ou politique par lequel un espace, un bien ou une pratique se transforment en objet du patrimoine naturel ou culturel digne de conservation et de restauration]. Nous verrons

New-York est un exemple parfait : pleine de contrastes aussi bien au niveau de son architecture qu’au niveau de ses habitants, elle a réussi à évoluer parallèlement aux modes de production et à l’arrivée de nouvelles populations. Ville la plus cosmopolite au monde pour avoir accueilli un nombre énorme d’immigrés venus du monde entier, elle représente un véritable melting-pot de cultures ayant façonné des quartiers extrêmement divers, chacun ayant sa propre géographie et sa propre structure sociale et économique, toujours liés à Manhattan, cœur de la métropole, centre culturel financier et politique faisant de ce fait de New York la ville mondiale qu’elle est.

« NY offre un excellent exemple de cet urbanisme spécifiquement américain, qui est capable d’intégrer en un système commun, relativement simple, pragmatique et fonctionnel, une multiplicité étonnante d’activité et d’occupation différentes, bref, un ensemble de culture hétéroclite. »

De nombreux lieux ont été investis par les artistes, des courants artistiques comme l’expressionnisme abstrait, la beat génération, le dadaïsme, des lieux comme la Factory, le village Vauguard, le restaurant Food de Matta Clark, le Chelsea hôtel, l’Apollo Theater à Harlem ont ainsi donné des quartiers devenus emblématiques. Nous verrons que ces artistes ont malgré eux eu un impact sur différents quartiers de New York, permettant aux promoteurs de s’emparer d’un phénomène afin de changer l’image autrefois mauvaise de tel ou tel quartier. C’est du rapport entre les destins collectifs et individuels des artistes et des promoteurs qu’ont finalement résulté les quartiers emblématiques comme tels que Greenwich Village, Lower East Side, Chelsea, Brooklyn ou encore Soho comme nous les connaissons aujourd’hui.

Ava Rastegar et Chloé Barbas

Image

Patti Smith, East Village, New York City by Judy Linn, c. 1969-76

gentrificationmapnyc

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s