Mafia et son influence dans la politique de chicago

Tout commence dans le début du 19ème siècle lorsque des hommes d’affaires du nord-est sont venus acheter des terres et spéculer. La ville a grandi très rapidement.

Très vite un quartier va se développer, le hairtrigger block.

Ce quartier regroupe des trafics en tous genres, des saloons, des salles de jeux et des brasseries. On y retrouve beaucoup d’immigrés ou de commerçants de la Nouvelle-Angleterre. Un grand nombre d’entre eux sombrent dans l’alcoolisme, c’est le début de la prohibition.

Plus tard vers la fin du 19ème siècle Michael C. McDonald appelé « Big Mick » va profiter de cette influence à la prohibition et au jeu pour contrôler ce quartier qui a prit de l’importance dans la ville.

Il va donc avoir une grande influence sur la politique de Chicago.

C’est à partir de ce moment qu’est né ce qu’on appelle à Chicago la «machine démocrate».

Un paradoxe dans la ville qui a donné son nom à un courant de pensée économique libéral.

« Big Mick » finit par contrôler totalement la politique de la ville et va avoir une influence dans tous les domaines à Chicago, l’administration, la police, la justice.

Il réussi par la fraude à faire élire trois maires et fût même reçu par deux président à la maison blanche.

C’est le début de la mafia à Chicago.

 

Dans les années 1930 le maire Anton Cermark pousse les afro-Americains qui votaient républicain à voter démocrate par quelques intimidations.

Depuis Chicago n’a plus eu de maires républicains.

Et en 1970 les républicains ne présente même plus de candidats aux municipales tant le jeu politique était verrouillé.

C’est le renforcement de ce parti unique qui va pousser à la corruption.

 

Dans les années 20 apparaît la nouvelle grande figure de la mafia de Chicago, Al Capone.

C’est la où va commencer la grande corruption et les complicités de la mafia auprès des juges, des politiciens et des policiers.

Chicago devient la capitale des gangs, des crimes organisés et de la prohibition.

L’empire d’Al Capone fait chaque année durant cette période un chiffre d’affaire avoisinant les 105 millions de dollars.

Tous les meurtres commis restèrent impunis, tous les procès furent abandonnés « faute de preuve ».

Il organisa la tuerie de la saint Valentin, le 14 février 1929.

Al Capone fût finalement arrêté en 1931 pour fraude fiscale.

 

30 ans plus tard dans les années soixante, la mafia qui prit suite à l’empire d’Al Capone l’ « Outfit » dirigée par Giancana, aurait assassiné le président John Kennedy et son frère pour les menaces qu’il faisait porter sur le crime organisé.

 

Aujourd’hui cette organisation mafieuse de l’outfit continue son activité à Chicago.

Le noyau de l’organisation ne comprendrait que 200 à 300 membres Affranchis et environ 1250 associés.

 

 

Clément Pignon

Marius Morand

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s