Contrée Indienne, un homme nommé Cheval 

Commentaire du livre « Contrée indienne  » de Dorothy Johnson

Capture d’écran 2014-06-18 à 14.15.03

 

Image extraite du film « Un homme nommé Cheval »

Contrée indienne, recueil de nouvelles par Dorothy M. Johnson, raconte des histoires de l’ouest américan, confrontant indiens des plaines et cow-boys.

Il est intéressant de remarquer que sa manière d’écrire se passe de tous commentaires caricaturaux, les différents peuples sont décrits de manière précise et sans à priori. L’auteur connaissait des tribus et était assez documentée sur chacune pour pouvoir conter des récits qui s’apparentent presque à des légendes qu’on lui aurait racontées. On est à la fois immergés dans une description précise des tribus et leurs coutumes, ainsi qu’à diverses histoires qui entremêlent les liens entre les « blancs » et les indiens.

« Un homme nommé cheval », une de ses plus célèbres, conte l’histoire d’un homme capturé par une tribu de Crows. La confrontation est très difficile au début, dans la mesure où il est fait prisonnier. Des rapports de force s’installent : il est vu comme inférieur, inutile à la tribu de part sa différence.

Pour survivre, il doit d’abord s’adapter à un nouveau milieu, et se faire respecter. Il pensait que le respect serait automatiquement présent, avant de vite se rendre compte qu’il doit l’acquérir pour pouvoir vivre convenablement dans leu tribu, et faire ses preuves dans ce sens. Malgré sa nostalgie et son envie de s’évader parfois, il s’attache aux indiens et y se trouve une nouvelle raison d’exister parmi eux.

Cette perte de repère lui permet de se reconstruire. L’apprentissage du langage est une étape très importante dans son avancement : quand il comprend enfin quelques mots, il a le sentiment d’être libéré, et les indiens portent enfin une réelle attention envers lui.

On comprend donc que la communication est un outil puissant, qui rapproche tout comme il sépare énormément. C’est un code qui ouvre les portes d’une culture, d’une manière d’être.

La comparaison tout au long du texte avec le cheval est intéressante à souligner : le personnage principal ne perd pas totalement sa fierté, et préfère s’assimiler à un animal noble et servant aux hommes, qu’on respecte chez les indiens. En se déshumanisant, il laisse volontairement son identité pour renaître en quelque sorte dans un monde qui est totalement différent du sien.

Dès le début, il énonce la volonté de trouver son semblable, ne se sent pas à sa place. L’introspection qu’il mène lui donne raison, en témoigne des dernières phrases de la nouvelle : « – J’ai vécu un moment avec des Crows. Il a fallu du temps avant que je puisse repartir. Ils m’appelaient cheval. –   Il ne lui parut pas nécessaire de s’excuser, ni de se vanter, parce qu’il était l’égal de n’importe quel autre homme sur terre ». Après être devenu en quelque sorte un autre homme, il se reconnaît dans ceux qu’il considérait d’abord comme étrangers. Ayant vécu une double expérience, il considère ni les uns ni les autres comme rivaux ou proprement différents , dans la mesure où ils font tous partie d’une même humanité.

L’altérité est vue comme une expérience active, dans les regards croisés entre un homme qui se construit une nouvelle identité, et un peuple qui l’accepte peu à peu comme l’un des leurs.

Chacun est confronté à sa propre peur de l’inconnu, qui est combattue peu à peu car un respect mutuel s’installe. C’est cette notion qui permet au héros de progresser et s’intégrer à la société Crow, et à ceux-ci de comprendre et laisser place à un étranger dans leur univers.

 

Laura Jacquot et Romane Delarue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s