Les limites ou la skyzophrénie territoriale

C’est à Philadelphie en 1777,  que naît le drapeau nord-américain.  Composé des stars-and-stripes, des étoiles sur fond carré bleu et des bandes rouges et blanches symétriques et de même largeur, il symbolise très bien le plan de découpage du territoire, qui, dix ans plus tard, dessina les Etats-Unis.

Le plan en damier ( grid) est le principe de a division du territoire par un tracé de lignes du Nord au Sud et de l’Est-à l’Ouest, pensé par thomas Jefferson : the Land ordinance, 20 mai 1785, qui cadastre est inspiré  du plan en damier d’Hippodamus à Milet, fait au Vème siècle.  Le territoire fût divisé en sections de 6 miles de côté. Chaque section fût ensuite redivisée en 36 sections  d’une superficie  d’un mile carré, soit 260 ha. Cette délimitation purement géométrique, nie la notion de territoire, terme très lié à la géographie humaine. On retrouve ca damier à plusieurs échelles  :  la ville, et les suburbs, sont elles aussi, divisées selon cette trame, qui ne prend pas en compte les communautés sociales sur présentes sur le territoire.

 

L’institution est définie comme une structure, d’origine coûtumière ou légal, faite d’un ensemble de règles, tourné vers un fin, qui participe à l’organisation de la société.  En somme c’est l’ensemble de choses admises par habitude. Il y a dans l’institution une grande importance de la dimension historique à l’échelle de l’humanité. Lors de découpage opéré à Jefferson n’a pas été pris en compte les communautés culturelles anciennement présentes sur le territoires. Avant la colonisation blanche, les Amériques étaient peuplées d’Indiens, ces communautés avaient forgé leurs propres limites, plus ou moins poreuses : certains étaient sédentaires, d’autres semi-sédentaires ou nomades. Ils entretenaient alors un grand lien avec le climat, la terre et donc le territoire géograpique tout en se l’appropriant, en en recréant un, par dessus, lui culturel.

 

Une forêt, un bord de mer, une chaîne de montagne, sont autant de limites façonnées par la nature, par l’histoire à l’échelle des temps géologiques. Les limites législatives créées par Jefferson nient l’histoire de la Terre, des évolutions des espèces animales, des reliefs et du climat. Le découpage géologique des Etats-Unis se fait dans la longitude par deux grandes chaînes de montagnes, les Appalaches et les Rocheuses. Elle découpent le territoire Nord-Américain en trois parties : l’Ouest, les plaines centrales et l’Est.

 

La trame de Jefferson fuit construite en négation de l’histoire à l’échelle de la Terre comme à l’échelle de l’humanité, et ces manières de délimiter l’espace entrent en contradiction les uns avec les autres. Ces frontières ont une grande importance dans la culture américaine, comme  Frederick Jackson Turner le théorisa en 1920 dans l’ouvrage The Frontier in american History, car elles représentent  l’indépendance et l’arrivée de la démocratie.  La déclaration d’indépendance en 1776, est aussi le début d’une nouvelle ère, qui donna au territoire entier une identité commune. Cette uniformisation, en déchirant le territoire a écrasé les différentes communautés culturelles.   

La nonchalance des colonisateurs par rapport aux territoires conquis, et l’impuissance des peuples anciennement présents, incapables de donner à leur culture la force de dessiner leur territoire a créé une superposition  complexe des limites dans les représentations, contraires à l’idée simplement géométrique de la trame, et des “stripes” du drapeau américain.

 

Eva-Marie Daniel-Lacombe,

Annabelle Hucault,

Iris Kolivanoff.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s