The Tennessee Valley

Introduction

Il y a 300 ans, les Etats Unis incarnent la promesse d’une terre où l’homme pourrait se bâtir une maison et cultiver ces champs.

Le territoire américain est synonyme de liberté, l’envie de transformer les terres incultes et sauvages en un riche pays agricole et industriel permettrait d’offrir un niveau de vie aisé.

Et pourtant dans la Tennesse Valley, située au Sud Est des Etats Unis, les choses étaient loin de bien aller. Les terres sont devenues arides, les sols sont épuisés pour cause d’érosion, les sillons rectilignes ne parviennent pas à retenir l’eau. A cela s’ajoute les pluies qui peuvent atteindre 1m20 causant des inondations. Aucun dispositif n’a été mis en place pour dompter les forces de la nature, plusieurs villes ont été balayées et l’énergie fluviale gaspillée.

Sur 3 millions d’habitants, 130 000 prennent la fuite.

Les ambitions démocratiques du gouvernement de Roosevelt lance une politique interventionniste, le New Deal.

« Tout est a reconstruire, il faut redonner à la terre son ancienne vigueur et aux habitants une nouvelle fois ».

Des sénateurs américains mettent au point un plan d’aménagement qui consisterait à :

–       la construction de barrages géants qui contrôleraient les flux du fleuve pour le rendre navigable

–       aider les fermiers à irriguer leurs terres

–       reboiser des hectares sur les collines dévastées

–       exploiter les ressources minérales de la région.

Ce plan de transformation cherche aussi à enrichir la région et non pas la dépouiller, pour le bien être des habitants. Les architectes, les ingénieurs, les électriciens se lancent le défi de mieux maîtriser la nature pour contrôler son exploitation pour le bien des hommes.

Dans le contexte du New Deal, Roosevelt créer un nouveau programme : la T.V.A (Tennessee Valley Authority), un projet de transformation qui profiterais à notre génération mais aussi aux générations futures.

Tennessee Valley Authority Act - 1933

Tennessee Valley Authority Act 1933

 C’est le début d’une nouvelle ère pour la Tennessee Valley.

 Les débuts des travaux d’implantation du plan d’aménagement mobilisent 200 000 ouvriers pour les barrages, fermiers, mineurs, montagnards. Tout le monde tirera profit de ce qu’ils construisent. L’avenir de la vallée est en jeu.

Les travaux prennent de l’ampleur ce qui impressionnent certains fermiers locaux qui ont des difficultés à comprendre de premiers abords,  en quoi ce projet les concerne.

  Un sénateur de la T.V.A se charge d’organiser des réunions avec les fermiers, attachés à leurs vieilles habitudes, en leur expliquant et prouvant les résultats positifs de la T.V.A.

« C’est surtout vous qui bénéficierez des barrages, on a besoin de votre coopération. La T.V.A a été construite pour vous, pour vous enseigner les techniques modernes. »

Lorsqu’un fermier signe le contrat  pour la T.V.A, ses terres deviennent des « terres expérimentales », c’est à dire une terre qui servira de laboratoire sur laquelle les nouvelles méthodes seront appliquées. Par exemple une charrue particulière qui s’adapte au principe de culture d’appel à la configuration du sol, labour en zig zag permet de retenir l’eau et un nouvel engrais au phosphore.

L’ensemble de ces mesures entraînent des résultats remarquables d’un point de vu agricole et économique. Ce qui encourage les fermiers à adopter ces méthodes. 30 000 fermiers enseignent aux autres ce qu’ils ont appris.

C’est ainsi que l’esprit de communauté né. Les habitants de la vallée travaillent ensemble dans un même but.

« L’effort individuel porte de meilleurs fruits si tous et chacun coopère. On bâti pour l’avenir lorsqu’on développe l’esprit des gens ».

Marie CHATIN
Jordi ROSAS
Juliette SAEZ

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s