Les stations services, des objets chargés ou déchargés de sens?

Les stations-services sont en quelque sorte un cliché du paysage américain, elles sont des objets architecturaux à part. Elles se situent la plupart du temps dans des espaces coupés du reste du langage urbain et de l’environnement qui les entourent. Elles sont intimement liées à la notion de voyage, d’automobiles, et de mobilité en général, ce qui expliquerait leur prolifération aux Etats-Unis, pays où le nomadisme est très pratiqué. C’est aussi ces stations-services qui ont permis l’expansion de l’automobile et des autoroutes américaines. Si on devait décrire les stations-services de la manière dont Bruce Bégout décrit les motels, on parlerait de l’enseigne, de l’espace prévu pour les voitures mais pas vraiment pour les piétons, de l’accueil, du magasin  de ravitaillement et de l’aire de repos qui les accompagnent presque systématiquement.

Vers la fin du 19ème siècle, Henry Ford commence à vendre ses voitures pour la classe moyenne, ce qui fait augmenter la demande de stations-services. La 1ère fut construite à Saint Louis dans le Missouri en 1905. La première station « drive in » fut construite à Pittsburgh en décembre 1913. Ce fut aussi la première station dessinée par un architecte.

On retrouve une sorte d’objectivité, on présente les choses dans une matérialité muette, déchargée de significations, comme pour s’ouvrir à autre chose. On pourrait même dire que c’est la pub qui charge de sens ces stations, avec le voyage, l’accueil et les services proposés.

Nous avons décidé de nous intéresser aux différents artistes, qui au fil des années ont pris en photo ces stations, les ont détournées, se les sont appropriées, afin de comprendre ce qu’ils y ont vu et ce qu’ils voulaient nous montrer. Nous voulons constituer une constellation d’approches, de similarités, d’oppositions de ces différents travaux d’artistes, nous voulons donner comme  une troisième voix. Pourquoi ces artistes, ressentent-ils à un moment donné, le besoin de neutraliser les stations-services ? Serait-ce l’idée de les charger ou bien de les décharger de sens?

 

Aujourd’hui, la station-service est au cœur de notre existence en tant que consommateur. Lorsque l’on parle de station-service, on parle de voiture et donc forcément de pétrole, qui est au cœur des débats mondiaux. La station-service semble donc être un objet à réactions, un objet qui véhicule des sentiments heureux alors que la voiture est, un objet polémique. Nous voulons essayer de montrer que la station-service nous remue inconsciemment de l’intérieur, et essayer de trouver pourquoi.

 

 

Nous pourrions commencer par David Campany, un écrivain et artiste américain. Il écrit plus particulièrement sur la photographie, l’art et le cinéma. Il publie en 2013 le livre « Gasoline ». Cet ouvrage contient une série de photos de stations-services qu’il a eu l’idée de réaliser après avoir trouvé une photo captivante dans un magasin d’une femme faisant la queue pour acheter de l’essence « Gas wait. Lafayette avenue near Charles Street. Pat Sullivan, frustrated. ». Il décida de reconstruire une histoire autour de cette femme et de cette image sur laquelle de la peinture avait été ajoutée.

David Campany pense que même si les stations-services sont banales, elles sont aussi souvent le lieu des faits divers, et des nouvelles dans les journaux locaux et mondiaux. Lorsqu’on entend parler des stations-services, c’est souvent pour un accident, un crime, ou pour la crise économique. Elles nous permettent de nous rendre compte de ce qu’il se passe dans la société.

Dans son livre, les photos datent pour la plupart des années 70. Les années 70 étaient une décennie autour de l’essence. La crise pétrolière, l’augmentation des prix, l’instabilité géopolitique, la conscience grandissante commune sur la pollution, font que le rêve du réservoir toujours plein et des autoroutes toujours vides vient à sa fin.

Les stations services seraient donc pour lui comme un miroir de notre société.

Image

 

Blandine FAUQUET

Jessica GERARD

Hélène LACOMBE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s